jeudi 31 décembre 2020

2021 : développement personnel et minimalisme ☁️

2020 s’achève, avec elle une année douloureuse, difficile, étrange. L’atmosphère de cette fin d’année ne détrône par ces derniers mois, tout est différent, la festivité n’est pas réelle. Il y a un an, j’étais la plus heureuse du monde. Aujourd’hui je le suis différemment, les choses et moi-même avons changées. Je ne suis plus la Mélissa toute naïve et pleine d’espoir sur l’année à venir que j’étais l’an dernier. Je suis une Mélissa différente, qui a souffert, qui a grandi, qui a mûri. Une Mélissa qui s’aime et qui a pris confiance en elle malgré les épreuves qui se sont dressées sur son chemin. Je suis fière. Fière de cette nouvelle Mélissa. 


 
Ça y est, nous tournons pour de bon la page 2020. Quelle année. Je crois que nous avons tous vécu une année, ma foi, bien particulière et nous espérons pouvoir l’oublier à jamais. Pour ma part, j’ai littéralement détesté cette année mais pas en intégralité. La première partie de l’année, pour être honnête, j’ai été profondément heureuse. J’étais en L1 de droit et ça fonctionnait bien, je vivais une jolie histoire d’amour, j’avais pour projet de partir vivre dans mon premier appartement étudiant à la rentrée prochaine. Malgré un confinement difficile, je me sentais heureuse et bien dans mes baskets. Donc l’année n’a pas été chaotique sur toute sa totalité. Mais comme vous le savez, les nuages sont venus assombrir mon ciel bleu. J’ai très mal vécue ma rupture amoureuse, à la fois brutale et violente, j’ai passé un été horrible entre cette douleur et ma saison en immobilier qui s’est avérée être un enfer (avec le Covid, tout le monde était sous pression, même et surtout les vacanciers), la rentrée à été très douloureuse (voir son ex qui vous a brisé le cœur vivre sa meilleure vie comme si de rien n’était tous les jours, c’est horrible je vous jure), puis bam un second confinement que j’ai moins bien vécue cette fois. J’ai pu profiter de mon appartement et de mon indépendance que deux petits mois, je suis dégoûtée. Les cours à distance sont devenus ennuyants et difficiles. Les vacances de Noël ne sont pas de tout repos entre mon job étudiant et les révisions des partiels, le stress est omniprésent. Et puis le Covid, bref, je supporte plus ce nom.

Une année de merde, qu’on se le dise.

On ne le dit pas pour éviter de se porter malheur mais on espère sincèrement que 2021 ne soit pas pire ! 😂

Alors, je veux quoi en 2021 ? ✨

Développement personnel : Premièrement, depuis ma rupture l’été dernier, je me suis intéressée de très près au développement personnel, chose qui m’a grandement aidé à me sentir un peu mieux. Je lis (quand je le peux) que des livres dans cette catégorie, je m’intéresse dès que possible à la méditation et au yoga. Mon mentor est Chloé Bloom, un influenceuse / instagrammeuse qui est spécialisée dans le monde hollistique, spirituel et développement personnel, tout ce qui me passionne ! J’adore regarder ses vidéos YouTube, écouter ses podcasts sur Soundcloud avant de dormir, lire ses newsletters quotidiennes ... Je vous en parlerai davantage quand je m’y connaîtrais plus sur le sujet, courant 2021 donc 😉







Minimalisme : Je tends à devenir minimaliste. J’ai pris conscience, il y a peu, que j’étais quelqu’un de particulièrement matérialiste et surconsommatrice à souhait, notamment de fringues (fast-fashion, les vêtements pas chers en quantité comme on le dit dans le milieu). Je ne compte plus les commandes de fringues Shein que j’ai pu faire, notamment depuis cet été (essayer de combler un manque affectif à travers les objets, you know). Je n’en suis vraiment pas fière. J’ai honte de participer de près ou de loin à dégrader l’écologie et à l’exploitation de main-d’oeuvre sous-payées dans les pays asiatiques et de l’Est.
J’ai donc pris la décision de stopper de manière immédiate et radicale ma surconsommation. En 2021, j’ai décidé de ne plus acheter de vêtements sauf nécessité, fini le shopping par pur plaisir ou par pulsion donc. Je ne dis pas que cela sera facile, c’est très radicale comme décision mais je vais tout faire pour m’y tenir. Je ne suis plus des comptes insta pouvant me tenter, j’ai retiré les applis de fast-fashion sur mon téléphone. J’ai fait un énorme tri de ma chambre et je me suis débarrassée de tout le superflu (vêtements divisés presque par deux, bibliothèque presque vide, décorations inutiles données, objets et écrits me rappelant mon ex débarrassés, nouvelle literie ...). Ça n’a pas été facile du tout mais j’en avais terriblement besoin, mettre un terme à l’année de merde que nous venons de vivre pour repartir plus légère en 2021 !






Prendre soin de moi : Mon bonheur passera en priorité cette année ! Je vais m’efforcer de prendre soin de ma santé mentale, de mon corps (ce qui englobe sport quotidien et alimentation saine). Écrire régulièrement dans mon journal, méditer. Continuer à m’aimer très fort et continuer à prendre confiance en moi et assumer la femme extraordinaire que je suis ! Cela passe également par le tri de mon entourage, je ne veux que des personnes sincères et saines autour de moi. Pareil pour les réseaux, je ne garde que le minimum !

Réussir : Je veux bien évidemment valider ma L2 et passer en L3 droit privé à Nantes, je vais donc continuer de travailler très dur et cela devrait fonctionner.

Sur ce, s’achève mon article. Je vous souhaite une merveilleuse année 2021 remplie de bonheur, de joie, de santé et de tout ce dont vous vous souhaitez. Je me souhaite à moi de trouver la paix et la sérénité, loin des douleurs que m’a apporté 2020. Je nous souhaite le meilleur, puissions avoir le cœur et l’esprit apaisés et guidés par le bien, uniquement par le bien.

Avec tout mon amour, Mélissa,


SHARE:

Aucun commentaire

Publier un commentaire

Blogger templates by pipdig