dimanche 8 octobre 2017

Vivre ou survivre

Salut tout le monde,

Oui, aujourd'hui je n'ai pas envie de sortir le "hello" habituel qui transpire la fausse joie de vous voir, bien que saluer quelqu'un qu'on ne voit même pas est une bien étrange manière. Nous sommes dimanche et je n'avais aucune envie de publier un de mes articles inutiles. Enfin, pas aujourd'hui. 






J'ai envie de parler. Non pas de fringue, de maquillage ou tout ce superflu qui nous donne à tous un certain réconfort. Réconfort en quoi vous allez me dire ? C'est réconfortant d'être comme tout le monde, de rentrer dans la norme. On a pas le droit à la différence. Sinon les gens vous rejettent.

J'ai entendue bien des fois dire que j'étais bizarre. En quoi ? Parce que je suis sérieuse, oh beaucoup trop sérieuse. Et vous savez quoi ? Nous sommes début Octobre et les gens de ma classe me voit déjà comme une intello. Terme que je déteste à force de l'entendre depuis plusieurs années, terme qui me colle à la peau. Aussi parce que je sors très peu, parce que je me maquille peu et me fringue tellement simplement. Parce que je suis fade. Oh tellement fade ! Tellement pas drôle, tellement pas intéressante. Et pas de mec bien-sûr, c'est évident. Je suis plutôt trash pour le coup non ? Mais peut-être que depuis quelques semaines je ne mâche pas mes mots. Pourquoi ? Aucune idée, je suis probablement en train de changer. C'est ce qu'on m'a dit figurez-vous, que j'ai changé et en bien. C'est vrai, je l'avoue. J'ai l'impression d'avoir 40 ans, d'abandonner mes rêves et mes espoirs. 

J'en ai marre. Marre de tout. Marre de ma sentir si seule, marre de ne pas avoir d'amis, marre d'être incomprise de tous. je dis bien de tous. Mais je sais ce que vous pensez ! Pourquoi se plaint t-elle ? Elle a tout pour être heureuse. Une famille, une voiture, la chance de faire des études. 

Mais vous savez ce que je veux vraiment ? Partir. Prendre un sac à dos et partir. Vivre enfin. C'est quoi la vie ? Avoir un boulot, un mec, des gosses ? Passer sa vie au boulot, rentrer chez soi s'engueuler avec son mari et crier sur ses gosses ? Payer ses factures, se prendre la tête avec son patron ? Rentrer, faire le ménage, manger, dormir et recommencer le lendemain. Et la semaine suivante. Et les années qui suivent. Et finir par pourrir dans une maison de retraite ou dans un hôpital et terminer cette vie en claquant sans le moindre bruit. C'est ça la vie ? Franchement ? Je n'en veux pas. Je ne veux pas de cette putain de vie. Je veux voyager. Voir le Grand Canyon, nager avec les dauphins en Australie, skier au canada, marcher le long de la muraille de Chine, prier en Inde, observer la faune et la flore en Afrique, visiter Londres, Berlin, Phoenix, New-York, manger de la choucroute en Alsace, manger des pâtes-carbo en Italie. Vivre. Avant de crever bon-sang.

Lorsque je parle de ça à mes parents, ils me trouvent naïve et immature. Car c'est infaisable, ce n'est pas la réalité. Pour eux la réalité c'est ce maudit quotidien. Gosses, boulot, courses, bouffer, dodo. Ils se sont résignés. Vous vous êtes tous résignés. Mais moi non. Jamais.

Ma référence, c'est le film Into the Wild, ce film incroyable qui prône exactement ce que je crois. Ce film est d'une force, d'une intensité. Regardez-le. Je ne suis pas une idiote, je sais pertinemment que pour faire ce que je rêve de faire il faut des moyens. Et c'est pour ça que je suis une intello. Vous comprenez mieux maintenant ?

Et oui, imaginiez vous que Mélissa, la fille si fade, l'intello qui passe son temps à lire et à bosser ses cours, à faire des fiches, à écouter du Vianney pensait comme ça ? Je continuerais à parler fringue, maquillage et "lifestyle" ici en attendant de pouvoir vous raconter mes aventures. Ce n'est surement pas pour demain, mais je saurais être patiente. 
C'est la véritable Mélissa. Mais quand vous la comprendrait vraiment, elle sera déjà partie, très loin. Au canada, sur la Muraille de Chine, attablée devant des pâtes-carbo ou dans une réserve indienne en Arizona.

Voulez-vous vivre ou survivre ? Mon choix est fait.



SHARE:

Aucun commentaire

Publier un commentaire

Blogger templates by pipdig